COFINA : Success stories

Nom de l’Entreprise : Etablissement MARINA

Secteur d’activité : transformation du Poisson

Date d’entrée en relation avec COFINA Sénégal : 28 septembre 2015

Date de création de la société : 09 mai 2014

Forme juridique : SARL

Contexte : Le fondateur et dirigeant de l’établissement MARINA, était à la recherche d’un financement afin d’accroître son activité.

L’établissement MARINA est spécialisé dans la transformation des produits halieutiques en produits salés séchés destinés à l’exportation vers l’Afrique Centrale et l’Europe. Après plusieurs rejets de financement dans différentes institutions de la place, son dirigeant a décidé de s’adresser à COFINA Sénégal. En l’espace de 4 mois, le client a pu bénéficier de deux crédits à hauteur de 20 millions. En outre, son épouse qui est également cliente de COFINA Sénégal, a pu bénéficier d’un financement de 60 millions dans le cadre des ses activités. Bénéficiant tous les deux en plus du financement d’un accompagnement, ils sont aujourd’hui satisfait de la prospérité de leurs activités.

Secteur d’activité : impression numérique, aménagement et le décor événements, confection de tous supports de communication.

Contexte : Bénéficier d’avance sur marché, d’avance sur bon de commande et de crédit d’investissement pour booster l’activité et la fiabiliser.

Pourquoi COFINA : le client est client bancaire depuis plus de 7 ans mais n’a jamais pu bénéficier d’accompagnements sur ses différents besoins (problème de garanties tangibles)

La réponse de COFINA : nous avons capitalisé sur l’existant pour lui allouer le crédit demandé en moins de 2 jours : rapidité et flexibilité : 2 atouts majeurs de COFINA. 5 des besoins soumis à COFINA ont été satisfaits : 3 avances sur bon de commande (39 800 000 FCFA), 1 découvert (5 000 000 FCFA), 1 crédit d’investissement (39 000 000 FCFA).

Les résultats : Le client a gagné en crédibilité et confiance vis-à-vis de ses clients. Il a obtenu

plus de marchés. Son chiffre d’affaires a doublé en 5 mois et il a embauché 3 nouvelles personnes à temps plein.

Les perspectives à moyen terme : le client envisage d’investir dans l’achat de ses propres machines numériques pour optimiser le déploiement de son activité.

Activité : production et vente d’eau de table, l’agroalimentaire, l’importation, la transformation et l’exportation de produits agricoles et locaux, et toute forme de commerce. TOP ALLIANCE est le fruit de 3 jeunes femmes ayant opté pour l’auto emploi.

Contexte : pour développer l’activité TOP ALLIANCE a émis le besoin de bénéficier d’avance sur marché, d’avance sur bon de commande, de crédit d’investissement et de crédit fonds de roulement

Pourquoi COFINA : toutes les demandes ont été rejetées par les banques classiques (refus + lenteur dans la réponse). Elles devaient fonctionner sur fonds propres.

La réponse COFINA : COFINA a analysé l’activité et conseillé le client sur ses priorités d’investissement. Un 1er crédit a été alloué pour l’achat d’un véhicule destiné à effectuer leur livraison et donc réduire les frais liés au sous traitement et améliorer la qualité de service. Par ailleurs, COFINA a mis en place des avances sur factures leur permettant d’honorer les marchés remportés.

Les résultats : le client a gagné en efficacité, en qualité de service. L’achat du véhicule a généré 1 emploi. Le chiffre d’affaire a doublé en 5 mois. Il est prévu sur 2015 tout un plan de recrutement. Les charges d’exploitation ont considérablement été diminuées.

Perspectives à moyen terme : augmenter ses succursales dans les différentes régions du Sénégal, mettre en place une unité de mise en bouteille (pour étendre leur offre à d’autres profils de cible)

Secteur activité : alimentation générale

Contexte : Le client est domicilié dans 2 banques classiques (BSIC et BOA) où il ne bénéficiait là que d’une offre limitée au regard de ses besoins (escompte de cheque). Le client souhaite développer son activité.

Réponse de COFINA : le client a bénéficié de 2 crédits correspondant à 2 objectifs de développement (Fond de Roulement de 10 millions et 2 crédits spot de 20 millions sur 2 mois)

Les résultats : Le client a pu se tourner vers des achats à l’étranger lui permettant d’importer un volume de produit bien plus important (achat de 3 conteneurs de 60 876 000 Fcfa). Son chiffre d’affaire moyen mensuel passe de 35 millions à 75 millions environ. Le client a acquis une boulangerie estimée à environ 10 millions.

Un crédit de 100 millions à la disposition des femmes de Mbacké

Le maire de Mbacké, Abdou Mbacké Ndao, qui souhaitait mettre à la disposition des femmes de sa commune située dans la région de Diurbel, a réussi à mobiliser 100 millions de francs CFA grâce à COFINA.

« C’est un programme que nous avons entrepris avec un financement inclusif où aucun apport personnel n’est exigé des femmes, avec à la clef un taux de remboursement faible », a-t-il déclaré, dimanche à Mbacké, lors de la cérémonie de lancement de cette initiative.

Celle-ci s’inscrit dans le cadre d’un projet destiné aux femmes et devrait toucher quelque 127 comités composés chacun de 100 à 150 femmes.

Au cours d’une cérémonie déroulée au théâtre de verdure de Mbacké, 200 femmes ont reçu chacune des financements compris entre 50.000 et 200.000 francs CFA.